Recherchez une fiche "espèce"

Page: () 1 ... 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 ... 347 ()


Embranchement Spermatophytes
Sous-embranchement Angiospermes
Classe Monocotylédones
Ordre Liliales
Famille Asparagaceae
Genre Hyacinthoides
Espèce (nom latin)

Hyacinthoides non-scripta

Espèce (nom français)

Jacinthe des bois

Morphologie
Morphologie générale

Plante herbacée vivace, de 15 à 40cm de haut

Ecorce
Tiges

Cylindriques, glabres, dressées

Bourgeons
Feuilles

Inflorescences

Fleurs réunies en grappe unilatérale, courbée et lâche

Fleurs

Fruits

Capsules ovoïdes

Racines Bulbes ovoïdes, de 1-2cm de diamètre
Ecologie
Aire de distribution naturelle

Europe de l'Ouest, domaine Atlantique

Distribution en Belgique

Commune en domaine atlantique, espèce protégée

Amplitude trophique

Sur sols moyennent riches en bases

Amplitude hydrique

Sur sols frais à humides, profonds

Biotopes

Milieux forestiers

Floraison

Avril-mai

Pollinisation

Entomophile

Dissémination des graines

Barochorie

Multiplication asexuée

Bulbes

Remarques
Propriétés médicinales

Les jacinthes synthétisent une large gamme de composés biochimiques avec de possibles propriétés médicinales. Elles contiennent au moins 15 composés biologiquement actifs qui peuvent leur fournir une protection contre les insectes et les animaux. Certains extraits - des alcaloïdes hydrosolubles - sont semblables à des composés testés pour être utilisés dans la lutte contre le VIH et le cancer.

Leurs bulbes sont utilisés dans la médecine traditionnelle contre les leucorrhées, comme diurétique ou hémostatique, tandis que la sève riche en mucilages des bulbes et des tiges de jacinthe contiennent une gomme donnant une colle forte qui servait jadis à empeser les collerettes et les fraises, à fixer les empennages des flèches et à la reliure9.


Elle est connue en homéopathie sous le nom d’Agraphis nutans.

Etymologie

HYACINTHE : personnification du printemps, tué par Apollon et changé en fleur ; ENDYMION : nom d'un berger plongé par Jupiter dans un sommeil perpétuel (la plante, penchée, semble somnoler) ; du latin non-scriptus : sans inscription, sans marque sur les feuilles et nutans : penché 

Autre remarque
Page: () 1 ... 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 ... 347 ()