Recherchez une fiche "espèce"

Page: () 1 ... 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 ... 347 ()


Embranchement Spermatophytes
Sous-embranchement Angiospermes
Classe Eudicotylédones
Ordre Astérales
Famille Asteraceae
Genre Centaurea
Espèce (nom latin)

Centaurea jacea

Espèce (nom français)

Centaurée jacée

Morphologie
Morphologie générale

Plante herbacée vivace, de 20 à 120cm de haut

Ecorce
Tiges

Cylindriques, pubescentes, dressées, pleines, striées

Bourgeons
Feuilles

Inflorescences

Fleurs réunies en capitule isolée ou en groupe lâche, de 2,5 à 4,5cm de diamètre, à involucre ovoïde, à bractées irrégulières, glabres, allongées ou ovales, surmontées d'un appendice brun clair, recouvrant les bractées voisines

Fleurs

Fruits

Akènes ovales, comprimés, sans aigrettes, parfois surmontés de cils très courts

Racines

Tiges souterraines ligneuses et courtes

Ecologie
Aire de distribution naturelle

Europe, Afrique du Nord, Asie de l'Ouest. Naturalisé dans quelques régions d'Amérique 

Distribution en Belgique

Commune

Amplitude trophique

Sur sols moyennement riches en bases

Amplitude hydrique

Sur sols frais

Biotopes

Prairies, pelouses, sites rudéralisés

Floraison

Juin-octobre

Pollinisation

Entomophile

Dissémination des graines

Anémochorie

Multiplication asexuée

Rhizomes

Remarques
Propriétés médicinales

La plante est stomachique et diurétique. Elle entre dans la composition de produits pharmaceutiques. La centaurée était consommée, un peu comme un chewing-gum, pour la fraîcheur qu'elle apportait quand on la suce, une fois lavée puis épluchée.

Etymologie

du grec kentaurion : nom des plantes médicinales dédiées au centaure Chiron

Autre remarque
Page: () 1 ... 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 ... 347 ()