Recherchez une fiche "espèce"


Embranchement Spermatophytes
Sous-embranchement Gymnospermes
Classe
Ordre Pinales
Famille Pinaceae
Genre Pinus
Espèce (nom latin)

Pinus sylvestris L.

Espèce (nom français)

Pin sylvestre

Morphologie
Morphologie générale

Plante ligneuse, vivace, de 25 à 35 m de haut, au port déjeté et à la cime aplatie

Ecorce

Fissurée longitudinalement, s’exfoliant en feuillets devenant écailleux et épais avec l’âge dans la partie inférieure du tronc. La moitié supérieure du tronc reste toujours peu épaisse et de couleur rouge saumon.

Rameaux

Fins, grisâtres et glabres


Bourgeons

Ovoïdes (6 à 12 mm), allongés, résineux. Ecailles libres à l’apex, lancéolées et bordées de blanc.

Feuilles

Persistantes, groupées par 2, de 4 à 7cm de long, falquées, vrillées, de teinte glauque en raison des bandes stomatiques bien visibles à la face supérieure.


Inflorescences



Fleurs

Fleurs unisexuées, chatons mâles agglomérés sur les rameaux de 1 an. Fleurs femelles groupées généralement par 3 au sommet d'autres rameaux de 1 an.

Fruits

Petits cônes bruns de 3 à 6 cm de long, courtement pédonculés, coniques, un peu dissymétriques, à écusson oblong.

Maturation en 3 ans.

Racines

Traçantes

Ecologie
Aire de distribution naturelle

Europe : Europe de l’O ; Europe de l’E ; Europe du N ; Europe centrale ; Région méditerranéenne  

Asie : Moyen-Orient ; Asie de l’E ; Asie de l’O 

De l’Espagne au Cercle polaire, de l’Atlantique à l’Asie.

Population concentrée entre l’Ecosse et la Sibérie.

Distribution en Belgique

Commune, introduite en reboisement dans les hêtraies et chênaies acidophile.


Amplitude trophique

Sur sols acides. Essence frugale, montrant des symptômes de chlorose sur sols calcaires.


Amplitude hydrique

Sur sols secs, supportant les sols hydromorphes


Biotopes

Plantations forestières, sur sols sableux

Floraison

Avril-mai


Pollinisation

Anémophile

Dissémination des graines

Anémochorie

Multiplication asexuée

Pas de multiplication asexuée


Remarques
Propriétés médicinales
Etymologie

du celte pen : tête, et du nom latin Pin parasol ; du latin sylvestris : sauvage 

Autre remarque