Recherchez une fiche "espèce"

Page: () 1 ... 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 ... 347 ()


Embranchement Spermatophytes
Sous-embranchement Angiospermes
Classe Eudicotylédones
Ordre Astérales
Famille Asteraceae
Genre Matricaria
Espèce (nom latin)

Matricaria discoidea

Espèce (nom français)

Matricaire discoïde

Morphologie
Morphologie générale

Plante herbacée annuelle, à forte odeur, généralement agréable, de 5 à 30cm de haut

Ecorce
Tiges

Dressées

Bourgeons
Feuilles

Feuilles caduques, alternes, 2-3 pennatiséquées, à divisons linéaires, courbement pétiolées ou sessiles
Inflorescences

Fleurs réunies en capitules bombés, de 5 à 10mm de diamètre, groupés en grappes disposés aux sommets des tiges

Fleurs

Fruits

Akènes

Racines

Pivotantes

Ecologie
Aire de distribution naturelle

Asie du Nord-Est, Amérique du Nord, introduite en Belgique depuis l'Asie 

Distribution en Belgique

Commune

Amplitude trophique

Sur sols neutres

Amplitude hydrique

Sur sols secs

Biotopes

Sites rudéralisés

Floraison

Juin-novembre

Pollinisation

Entomophile, autogame

Dissémination des graines

Barochorie

Multiplication asexuée
Remarques
Propriétés médicinales

La matricaire possède les mêmes propriétés que les autres camomilles, elle est donc apaisante et antispasmodique lorsqu'elle est bue en infusions notamment pour soulager les douleurs stomacales ou les règles douloureuses. Utilisée en décoction sur les cheveux, elle les blondit un peu et leur donne de la brillance.

Etymologie

Le nom de genre Matricaria vient du latin matrix, -icis « 1. reproductrice, femelle, 2. matrice » (Gaffiot) et du suffixe -arius, -aria, par allusion aux vertus emménagogues de la plante. L'épithète spécifique recutita est une flexion du latin recutitus « circoncis » (Gaffiot) par allusion au fruit sans pappus

Autre remarque
Page: () 1 ... 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 ... 347 ()