Recherchez une fiche "espèce"

Page: () 1 ... 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 ... 347 ()


Embranchement Spermatophytes
Sous-embranchement Angiospermes
Classe Eudicotylédones
Ordre Ranunculales
Famille Papaveraceae
Genre Chelidonium
Espèce (nom latin)

Chelidonium majus

Espèce (nom français)

Chelidoine

Morphologie
Morphologie générale

Plante herbacée vivace, à latex jaune, de 30 à 80cm de haut

Ecorce
Tiges

Dressées, ramifiées, cassantes, velues, renflées aux nœuds et particulièrement à la base


Bourgeons
Feuilles

Feuilles pennatiséquées, molles, à 5 ou 7 segments ovales incisés-lobés, glauques à la face inférieure


Inflorescences

Fleurs réunies en ombelle à (2-)3-6 fleurs

Fleurs


Fruits

Capsules très étroites, longues de 3-5 cm, glabres, à 2 valves s’ouvrant de bas en haut

Racines
Ecologie
Aire de distribution naturelle

Europe, Asie

Distribution en Belgique

Commune

Amplitude trophique

Sur sols riches en bases

Amplitude hydrique

Sur sols frais

Biotopes

Sites rudéralisés, vieux murs, décombres, jardins, haies, forêts ripicoles

Floraison

Mai-automne

Pollinisation

Entomophile

Dissémination des graines

Myrmécochorie


Multiplication asexuée
Remarques
Propriétés médicinales

Propriétés antispasmodiques,cholagogue et cholérétique (favorise la production de la bile). Traitement des problèmes de nervosité ou d'insomnie : léger effet sédatif.

Calme différentes affections dermatologiques, en particulier les verrues causées par certains types de papillomavirus, grâce à ses propriétés antimitotiques. Contre l'eczéma, la teigne ou les ulcères.

Etymologie

du grec chelidôn : hirondelle (les hirondelles frotteraient les yeux des jeunes avec la plante pour leur donner la vue)

Autre remarque
Page: () 1 ... 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 ... 347 ()