Recherchez une fiche "espèce"

Page: () 1 ... 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 ... 347 ()


Embranchement Spermatophytes
Sous-embranchement Angiospermes
Classe Eudicotylédones
Ordre Ericales
Famille Ericaceae
Genre Vaccinium
Espèce (nom latin)

Vaccinium vitis-idaea L.

Espèce (nom français)

Airelle rouge

Morphologie
Morphologie générale

Plante ligneuse, vivace, de 10 à 30cm de haut


Ecorce
Rameaux

Cylindriques, pubescents


Bourgeons

Petits, rouges


Feuilles

Inflorescences

Fleurs réunies en grappe terminal pendante


Fleurs

Fruits

Baies rouges de 5 à 10mm de diamètre


Racines

Rhizomes traçants


Ecologie
Aire de distribution naturelle

Europe du Nord et Amérique du Nord


Distribution en Belgique

Rare

Amplitude trophique

Sur sols acides


Amplitude hydrique

Sur sols frais


Biotopes

Forêts claires, landes, tourbières en voie d’assèchement

Floraison

Mai-juin


Pollinisation

Entomophile

Dissémination des graines

Endozoochorie

Multiplication asexuée

Rhizomes

Remarques
Propriétés médicinales

Fruits comestibles mais très acidulés.

L'Airelle rouge est une plante principalement à orientation féminine. Elle est recommandée dans la ménopause (elle agit comme œstrogène-like), comme antispasmodique, dans les bouffées de chaleur, les fibromes utérins, l'hyalinose ovarienne (post-ménopause).

L'Airelle rouge est également un remède polyvalent recommandé aux personnes du troisième âge. Le macérat glycériné et la teinture mère, riches en hétérosides, sont des désinfectants urinaires et draineur de la vessie efficaces. Au niveau des articulations, ils facilitent l'assimilation du calcium et donc sont utiles dans l'ostéoporose. Au niveau circulatoire, l'Airelle empêche la dégénérescence de la paroi vasculaire, elle agit dans l'athérosclérose hyaline et la péricardite virale. Au niveau digestif, l'Airelle est recommandée dans la constipation chronique, les colites spasmodiques, les diarrhées. Elle constitue un remarquable draineur et désinfectant intestinal.


Etymologie

Son nom spécifique fait allusion au mont Ida en Crète, vraisemblablement sa zone de découverte. 


Autre remarque
Page: () 1 ... 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 ... 347 ()