Monday 17 June 2019, 02:49
Site: Aide à la réussite - Université catholique de Louvain
Cours: Flore écologique de Belgique (FLORE)
Glossaire: Glossaire : vocabulaire botanique
-

-mère

suffixe employé à la suite d’un nombre pour désigner le nombre (ou un multiple de ce nombre) de sépales et de pétales ou de tépales (ex. une fleur dite 4-mère, pourra avoir 4 sépales, 4 pétales ou 8 sépales, 4 pétaleou une autre combinaison multiple de 4).


A

accrescent

se dit d’un organe floral continuant à croître après la floraison


aciculaire

se dit d’une feuille linéaire, rigide et à sommet aigu (si sommet piquant, on parle alors d’« aiguilles »).


acidiphile

se dit d’une plante croissant préférentiellement sur un substrat acide.


acuminé

organe terminé par une pointe étroite et progressivement effilée


adventice

se dit d’une plante étrangère à la flore indigène et introduite involontairement; dans le domaine agronomique, ce terme prend le sens péjoratif d’indésirable (syn. « mauvaises herbes ») .


adventive

se dit d’une racine se formant postérieurement à la germination de la graine, sur une partie quelconque de la plante (ex. sur la tige ou plus rarement, à l’aisselle des feuilles).


aigrette

ensemble de poils ou de soies surmontant un fruit ou une graine 

aigrette

aiguille

feuille aciculaire à sommet piquant

aiguillon


expansion piquante de l’épiderme ou de l’écorce d’une tige, se détachant aisément en laissant une cicatrice superficielle. Par extension, petites pointes piquantes portées par des organes tels que les fruit

aiguillon

aile

(i) expansion membraneuse, plus ou moins large de divers organes (tige, fruit, graine) ; 

(ii) pétales latéraux de la fleur des Fabacées ;

(iii) sépales latéraux de la fleur des Polygalacées.

aile


akène

fruit sec indéhiscent, à une seule graine, non soudé à la paroi du fruit

akène

alène


se dit d’une disposition de feuilles linéaires, rigides, arquées et effilées à l’extrémité

alène

alternes

se dit d’organes insérés isolément sur un axe, à des niveaux différents (ex. feuilles alternes, ant. opposés).

alternes

amplexicaule

se dit d’une feuille ou d’une bractée sessile dont la base élargie embrasse la tige ou le rameau.

androcée

(un) - ensemble des étamines d’une fleur.

anguleuse

se dit d’un organe présentant des angles, en opposition à ceux cylindriques (ex. tige anguleuse, lorsqu’on fait rouler la tige entre ses doigts, on sent des arêtes, ant. cylindrique).


anguleux

se dit d’un organe présentant des angles, en opposition à ceux cylindriques (ex. tige anguleuse, lorsqu’on fait rouler la tige entre ses doigts, on sent des arêtes, ant. cylindrique).


annuel

se dit d’un végétal dont le cycle vital, de la germination à la dispersion des graines, se déroule au cours d’une même année, parfois en quelques semaines. Le système racinaire d’une plante annuelle est généralement  plus grêle que celui d’une plante vivace qui sera généralement robuste.


anthère

(une) - partie apicale de l’étamine, constituée généralement par deux thèques (unies par le connectif) renfermant les sacs polliniques, contenant les grains de pollen.

anthère

anthèse

moment correspondant à l’ouverture des boutons floraux ; par extension, à l’ouverture de la fleur.


antiligule

(une) - petit appendice membraneux prolongeant la gaine foliaire et opposé à la ligule, présent chez les Poacées et Cypéracées.

apex

(un) - sommet d’une tige ou d’une racine.

apical

situé au sommet d’un organe.

apiculé

se dit d’un organe dont le sommet se rétrécit brusquement en une pointe courte et peu aigüe.

apiculé

apomictique

se dit d’une espèce ayant comme mode de reproduction l’apomixie.


apomixie

(une) - mode de reproduction asexué caractérisé par la formation de graines sans qu’il y ait eu fécondation (mitoses de certaines cellules du sac embryonnaire), les espèces sont dites alors « apomictiques ».

apprimé

se dit d’un organe appliqué contre un autre mais non soudé à celui-ci (ex. poils apprimés).

aquatique

se dit d’une plante dont la plus grande partie des organes végétatifs sont soit submergés soit étalés à la surface de l’eau.


arête

(une) - 

(i) longue pointe étroite et raide, prolongeant ou terminant un organe, 

(ii) angle saillant formé par deux faces contigües d’un organe.

arete

aristé

terminé par une arête.

aromatique

se dit d’une plante ou d’un organe contenant des composés volatiles qui lui confèrent une odeur agréable.


arqué

se dit d’un organe ou d’une portion d’organe courbée à la manière d’un arc (ex. sur une feuille, nervures arquées).

arqué

article

(un) - portion d’organe comprise entre deux articulations, entre deux rétrécissements ou, éventuellement, entre deux parois.

article

articulé

se dit d’un organe formé d’articles (ex. fruits articulés)

ascendant

se dit d’un organe, généralement une tige ou un rameau, couché à la base et redressé plus haut à la verticale.


asymétrique

se dit d’un organe qui ne présente pas d’axe de sym. (ex. feuille asymétrique).


auriculé

se dit d’une feuille pourvue d’oreillettes ou de deux lobes à la base.

auriculé


B

baie

(une)- fruit charnu indéhiscent, à une ou plus généralement plusieurs graines libres (« pépins »).


basilaire

se dit d’un organe attaché à la base de la plante ou à la base d’un autre organe (ex. feuilles basilaires).

basilaire

bec

(un) - pointe terminale d’un fruit. Chez les Astéracées, partie filiforme qui surmonte l’akène et porte l’aigrette.


bifide

se dit d’un organe fendu en deux parties (ex. stigmate bifide).


bilatéral

se dit d’un organe ne possédant qu’un seul axe de symétrie.

bilatéral

bipare

se dit d’une cyme où les pédicelles latéraux (développés en dessous de l’axe principal terminé par une fleur) sont opposés deux à deux.

bipare

bisannuel

se dit d’un végétal dont le cycle vital, de la germination à la dispersion des graines, nécessite deux années consécutives séparées par un hiver. Une telle plante ne fleurit donc pas au cours de la première année.

bisannuelle

se dit d’un végétal dont le cycle vital, de la germination à la dispersion des graines, nécessite deux années consécutives séparées par un hiver. Une telle plante ne fleurit donc pas au cours de la première année

boulaie

(une) - forêt dominée par les bouleaux.

bractée

(une) - organe foliacé, généralement réduit (« mini-feuille »), parfois écailleux, sous-tendant une fleur isolée, le pédoncule d’une inflorescence ou le pédicelle d’une fleur faisant partie d’une inflorescence.

bractée

bractéole

(une) - petite bractée insérée sur un pédicelle.

bractéole

bulbe

(un) -  tige modifiée, généralement souterraine et très contractée, portant un ou

plusieurs bourgeons enveloppés d’écailles ; celles-ci sont soit épaisses et charnues (, soit membraneuses et minces autour d’un axe tubérisé.

bulbille

(une)- bourgeon transformé en un petit bulbe se détachant de la plante-mère et destiné à la multiplication végétative ; elles peuvent se former à l’aisselle des feuilles, dans une inflorescence à la place des fleurs, ou sur des organes souterrains.

bubille

C

caduc

se dit d’un organe qui se détache spontanément soit peu après sa formation (ex. sépales caducs), soit suivant un rythme annuel (ex. feuilles caduques).


caduque

se dit d’un organe qui se détache spontanément soit peu après sa formation (ex. sépales caducs), soit suivant un rythme annuel (ex. feuilles caduques).


calaminaire

se dit d’un site (généralement pelouse) sur sols riches en métaux lourds (surtout plomb et zinc).


calcicole

se dit d’une plante croissant uniquement sur un substrat riche en calcaire.


calice

(un) - verticille externe du périanthe, formé par les sépales généralement verts qui peuvent être libres ou soudés.

calicule

(un) - 

(i) verticille de pièces sépaloïdes (ressemblant à des sépales) situé à l’extérieur du calice

(ii) chez les Astéracées, ensemble de bractées plus petites que celles de l’involucre normal et extérieures à celui-ci (syn. préférable : involucelle).

calicule

callosité

(une) -  petit renflement, généralement de consistance dure, formé par certains organes.

campanulé

se dit d’un calice ou d’une corolle en forme de cloche.

campanule

canaliculé

se dit d’un organe creusé d’un petit sillon.


cannelé

se dit d’un tronc, d’une tige, d’un fruit portant des côtes longitudinales parallèles, séparées par des sillons

cannelé

capitule

(un) -  inflorescence formée de fleurs sessiles ou subsessiles, serrées

les unes contre les autres au niveau du sommet généralement élargi du pédoncule floral (réceptacle pourvu d’un involucre de bractées), simulant parfois une fleur unique (ex. inflorescences des Astéracées ou Dipsacacées).

capitule

capsule

(une) -  fruit sec déhiscent, provenant de la soudure de deux ou plusieurs carpelles, s’ouvrant par des fentes en deux ou plusieurs valves, ou bien par des dents ou des pores, pour libérer les graines. 

capsule

carène

(une) - 

(i) saillie de section triangulaire disposée longitudinalement au dos de certains organes ; 

(ii) pièce de la corolle des Fabacées, provenant de l’accolement, ou plus rarement de la soudure, des deux pétaleinférieurs.

carène

carpelle

(un) -  chacun des éléments de base du gynécée ou pistil ; un carpelle comporte typiquement un ovaire, un style et un stigmate.

carpelle

cartilagineuse

se dit d’un organe qui a la consistance d’un cartilage (ex. bordure cartilagineuse d’une feuille).

cartilagineux

se dit d’un organe qui a la consistance d’un cartilage (ex. bordure cartilagineuse d’une feuille).


caryopse

(un) -  fruit sec, indéhiscent, propre aux Poacées, dont la graine est soudée à la paroi interne du fruit

caryopse

casque

(un) -  pièce ou ensemble de pièces du périanthe dressée(s) et recourbée(s) de telle façon qu’elle(s) rappelle(nt) la forme d’un casque militaire.

casque

caulinaire

se dit d’un organe inséré sur la tige (ex. feuilles caulinaires).

cespiteuse

se dit d’un végétal qui forme une touffe compacte

cespiteuse

chaméphyte

(un) - forme biologique de plantes dont les tiges aériennes portent des bourgeons persistant durant l’hiver, situés à moins de 50cm de haut ; chaméphyte frutescent : petit buisson à tiges lignifiées,plus ou moins dressées; chaméphyte herbacé : organes aériens herbacés, souvent plus ou moins appliqués contre le substrat.

charnu

se dit d’un organe dont le parenchyme gonflé d’eau confère à celui-ci une épaisseur inhabituelle (environ 2 mm) et une consistance à la fois ferme et tendre (ex. feuilles charnues, syn. succulent).


chaton

(un) -  inflorescence cylindrique, souvent pendante, formée d’un axe allongé portant des fleurs unisexuées sessiles, ou subsessiles, à l’aisselle de bractées ; les fleurs sont insérées isolément (chaton simple) ou par petits groupes (chaton composé).

chaton

chênaie

(une) - forêt dominée par des chênes.

cilié

se dit d’un organe bordé de poils dressés (cils) disposés sur un rang.

cilié

cladode

(un) - rameau modifié, aplati et vert au point de simuler une feuille dans son aspect et sa fonction 

cloison

(une) - séparation correspondant à la soudure des carpelles et délimitant, dans l’ovaire, puis le fruit, un certain nombre de loges, contenant les ovules et puis les graines.

collet

(un) - zone de jonction de la tige et de la racine.

composé

se dit d’un organe formé de plusieurs éléments semblables :feuille composée = divisée en folioles, l’axe (= rachis) se différencie et tous les segments du limbe sont des folioles; inflorescence composée = inflorescence constituée d’inflorescence(ex. ombelles composées de beaucoup d’Apiacées).

composé

concolore

se dit d’un organe de couleur uniforme sur les 2 faces.


cône

(un)-  organe, chez les Gymnospermes, formé d’un axe sur lequel sont insérées de nombreuses écailles imbriquées portant soit des sacs polliniques (cônes mâles), soit des ovules et à maturité des graines (cônes femelles).


conniventes

se dit d’organes rapprochés par leurs bords mais non soudés


connivents

se dit d’organes rapprochés par leurs bords mais non soudés


corbeille

(une) - type de disposition des feuilles chez les Ptéridophytes, partant d’une base et incurvées vers l’extérieur (rappelant la forme d’une corbeille).

cordé

se dit d’un organe dont la base est échancrée en forme de cœur.

cordé



coriace

se dit d’un organe résistant mais flexible dont la structure rappelle celle du cuir.


corolle

(une) -  verticille interne du périanthe, formé par les pétales, qui peuvent être libres ou soudés.

corymbe

(un) - inflorescence indéterminée dont les fleurs se situent à peu près dans le même plan horizontal mais qui sont portées par des pédicelleinsérés à des niveaux différents et par conséquent, de longueur inégale.

corymbe

côte

(une) -  crête longitudinale obtuse portée par certains organes tels les tiges, les fruits

côte

couronne

(une) -  organe tubulaire formé par la soudure des appendices internes des tépales dans le genre Narcissus, désigné par certains auteurs sous le nom de « paracorolle ».

couronne

crénelé

se dit d’organe bordé de dents larges, obtuses ou arrondies.

crénelé

cultivar

(un) -  unité taxonomique subordonnée à l’espèce, inconnue à l’état spontané, sélectionnée par l’homme et cultivée par celui-ci parce qu’elle présente un intérêt agronomique ou horticole.

cunéé

se dit d’un organe dont la base a la forme d’un coin ou d’un triangle renversé.

cunée


cunéiforme

se dit d’organe de forme cunéée.


cupule

(une) -  organe en forme de petite coupe écailleuse ou ligneuse enveloppant la base de certains fruits. 

cupule

cyathium

(un) -  inflorescence élémentaire chez le genre Euphorbia, comportant une fleur femelle réduite à un ovaire pédicellé et plusieurs fleurs mâles réduites à une étamine, entourées de bractées soudées en une coupe pourvue, dans sa partie supérieure, alternativement de dents et de glandes.

cyathium

cyme

(une) - inflorescence dont le premier axe formé est terminé par une fleur et a donc une croissance limitée, le processus se répétant pour les rameaux latéraux ; une cyme peut être unipare (chaque ramification donnant un axe secondaire unique) ou bipare (chaque ramification donnant deux axes secondaires).

cyme

cynorrhodon

(un) -  faux-fruit du genre Rosa formé par l’accroissement, après la floraison, du réceptacle floral creusé en forme d’outre et devenant charnu.

D

décombant

se dit d’un organe d’abord dressé et puis retombant vers le sol.