samedi 28 novembre 2020, 09:52
Site: Aide à la réussite - Université catholique de Louvain
Cours: Flore écologique de Belgique (FLORE)
Glossaire: Glossaire : vocabulaire botanique
L

labelle

(un) -  tépale antérieur médian de la fleur des Orchidacées, généralement plus grand que les autres et différant aussi, le cas échéant, quant à sa forme et à sa coloration ; ce tépale modifié est dirigé vers le bas par suite de la torsion de 180°de l’ovaire (syn. lèvre).

labelle

laineuse

se dit d’un tomentum abondant, formé de longs poils très emmêlés (ressemblant à de la laine).


laineux

se dit d’un tomentum abondant, formé de longs poils très emmêlés (ressemblant à de la laine).


lancéolé

se dit d’un organe en forme de fer de lance, c-à-d 3 à 4 fois plus long que large et se rétrécissant progressivement vers les extrémités qui peuvent être aigües.

lancéolé

latex

(un) - liquide visqueux, souvent laiteux, sécrété par certaines plantes mais ne se manifestant que lorsqu’on brise l’organe qui le produit

lemme

(une) - glumelle inférieure dans l’épillet des Poacées.

lemme

lenticelle

(une) -  petite saillie se trouvant le plus souvent sur l’écorce jeune des plantes ligneuses, parfois sur d’autres organes, tels que les fruits, permettant la circulation de l’air.

lèvre

(une) - portion du calice ou de la corolle de certaines fleurs à symétrie bilatérale comprenant

deux ou plusieurs pièces soudées et formant un ou plusieurs lobes.

lèvre

liane

(une) - plante ligneuse grimpante à longues tiges flexibles prenant appui sur divers supports

libre

se dit d’un organe qui n’est pas soudé à un autre organe de même nature.


liégeuse

se dit d’un organe pourvu de liège, c-à-d d’un tissu protecteur secondaire, constitué de cellules mortes remplies d’air, donnant une certaine épaisseur à l’organe qu’il recouvre.

liégeux

se dit d’un organe pourvu de liège, c-à-d d’un tissu protecteur secondaire, constitué de cellules mortes remplies d’air, donnant une certaine épaisseur à l’organe qu’il recouvre.

ligneuse

qui a l’aspect et la consistance du bois, c-à-d constitué majoritairement de lignine (ant. herbacé).

ligneux

qui a l’aspect et la consistance du bois, c-à-d constitué majoritairement de lignine (ant. herbacé).


ligule

(une) - 

i) chez les Poacées et certaines Cypéracées, petite languette membraneuse apparaissant à la limite de la gaine foliaire et du limbe, à l’intérieur de celui-ci ; 

(ii) chez les Astéracées, pétale prolongeant unilatéralement le tube de la corolle des fleurs à symétrie bilatérale.

liguleligule2

ligulée

se dit d’une fleur dont le tube de la corolle se prolonge en une ligule


limbe

(un) - partie élargie, plate et étalée des feuilles ou des pétales.

limbe

linéaire

se dit d’un organe long et très étroit, à bords plus ou mois parallèles.

linéaire

lobe

(un) - division d’une feuille ou d’un autre organe plan, en principe lorsque l’échancrure n’atteint pas le milieu de chaque moitié du limbe.

lobée

se dit d’un organe découpé par des échancrures arrondies et peu profondes, n’atteignant pas le milieu du limbe

lobé

loge

(une) -  (i) cavité de l’ovaire délimitée par la paroi d’un carpelle unique ou par les parois de plusieurs carpelles soudés entre eux ; 

(ii) cavité d’une thèque, résultant de la fusion des deux sacs polliniques avant la libération des grains de pollen.

lyré

se dit d’un organe découpé en segments dont le terminal est beaucoup plus grand que les latéraux.