Glossaire : vocabulaire botanique


Consultez le glossaire à l'aide de cet index

Spécial | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Tout

Page: (Précédent)   1  2  3  4  5  (Suivant)
  Tout

D

décurrent

se dit d’un organe se prolongeant sous son point d’insertion en se rétrécissant et en se soudant à l’organe adjacent (ex. limbe foliaire décurrent : le limbe se prolonge sur la tige).

décurrent



décussées

se dit de feuilles opposées dont les paires successives sont décalées de 90°

décussées


déhiscent

se dit d’un fruit s’ouvrant spontanément à maturité ; la capsulela gousse, le follicule, la pyxide, la silique et la silicule sont des fruitdéhiscents (ant. indéhiscent).



denté

se dit d’un organe bordé d’échancrures triangulaires relativement larges (dents aigües), l’organe peut être doublement denté, lorsqu’il est bordé de dents qui sont elles-mêmes dentées.

denté



denticulé

se dit d’un organe bordé de très petites dents aigües.

denticulé

diakène

(un) - ensemble de deux akènes


dichotomique

qualifie un mode de ramification par division en deux parties d’égale importance, qui se subdivisent elles-mêmes en deux parties égales, et ainsi de suite.


didyme

se dit d’un fruit formé de deux parties globuleuses, saillantes et soudées entre elles.



didyname

se dit d’un androcée de 4 étamines dont 2 sont plus longues que les 2 autres.



digité

se dit d’une inflorescence (épi) dont les divisions sont disposées comme les doigts d’une main.

digité


dimorphisme

(un) -  faculté de présenter deux formes différentes chez une même espèce 


dioïque

se dit d’une plante dont les fleurs mâles et femelles sont portées par des individus différents


distal

se dit d’un organe éloigné, écarté de la base ou de son lieu d’insertion (ant. proximal).



distiques

se dit d’organes disposés sur un axe commun, placés sur deux rangs dans le même plan.



drageon

(un) -  tige prenant naissance sur une racine souterraine.


drupe

(une) -  fruit charnu indéhiscent, à graine généralement unique enfermée dans l’endocarpe sclérifié (le « noyau »).

drupe


drupéole

(une) -  chacune des petites drupes agglomérées dont l’ensemble forme un fruit composé


É

écaille

(une) - petit organe rudimentaire (généralement feuille modifiée), mince,

charnu ou lignifié (simples appendices, poils ou feuilles transformées) accompagnant ou protégeant certains organes


échancré

se dit d’un organe peu profondément entaillé à son sommet.

échancré


E

elliptique

se dit d’un organe en forme d’ellipse, c-à-d ayant sa plus grande largeur vers le milieu du grand axe.

elliptique


É

émarginé

se dit d’un organe très légèrement échancré(e) au sommet.

émarginé


E

embrassant

se dit d’une feuille dépourvue de pétiole et dont la base du limbe entoure complètement l’axe sur lequel elle est insérée (syn. amplexicaule).

embrassant


engainant

se dit d’une feuille qui forme une gaine autour d’un organe

engainant



entier

se dit d’un organe dont le bord ne présente absolument aucune découpure, si petite soit-elle.



entière

se dit d’un organe dont le bord ne présente absolument aucune découpure, si petite soit-elle.


entrenoeud

(un) - partie d’une tige ou d’un rameau comprise entre deux nœuds successifs.


envahissante

se dit d’une espèce exotique qui étend sa distribution et/ou sa densité de manière concurrentielle dans son aire d’introduction


É

éperon

(un) - prolongement tubuleux ou conique d’une pièce du périanthe (sépale ou pétale) formant un appendice fermé à son extrémité et contenant souvent du nectar 


épi

(un) - inflorescence où toutes les fleurs, sessiles ou subsessiles, sont insérées sans pédicelle le long d’un axe allongé central appelé rachis.

épi


épichile

(un) -  partie distale du labelle de certaines espèces d’Orchidacées, séparée de la partie basale (hypochile) par un étranglement.


épillet

(un) - élément de base de l’épi des Poacées, constitué d’un axe portant à sa base des bractées appelées glumes, et sur lequel sont insérées une ou plusieurs fleurs protégées par des bractées appelées glumelles.

épillet


épine

(une) -  organe pointu et piquant, provenant de la modification d’organes végétatifs (rameau, feuille, stipule), indétachable de la tige ou du rameau, contrairement à l’aiguillon, facile à détacher.


épineux

se dit d’un organe tel que la feuille, la bractée ou le fruit muni d’épines.



épiphyte

(un) -  se dit d’une plante verte, croissant sur un autre végétal vivant, sans parasiter celui-ci.


érablière

(une) - forêt dominée par les érables.


érodé

se dit d’un organe bordé de petites échancrures irrégulières comme s’il avait été rongé.

érodé



étalé

se dit d’un organe dressé perpendiculairement à son support (ex. poils étalés).



étamine

(une) -  organe mâle de la fleur, constitué d’un filet et d’une anthère contenant les grains de pollen (l’étamine est alors « fertile », si l’anthère est absente, elle est qualifiée de « stérile ») ; l’ensemble des étamines forme l’androcée.

étamine


étendard

(un) -  pétale supérieur médian, généralement plus grand que les autres, de la corolle des fleurs de Fabacées, ayant la forme d’une voile ouverte au vent.

étendard


étoilé

se dit d’un organe divisé en segments rayonnants comme les branches d’une étoile (ex. poils étoilés).



E

eutrophe

se dit d’un milieu très riche en éléments minéraux utilisables par la végétation.



exondé

se dit d’un terrain émergé après inondation.



exotique

se dit d’une espèce introduite dans un nouveau territoire (aire d’introduction) et donc hors de son aire de répartition naturelle, de manière intentionnelle ou accidentelle par des activités humaines (syn. non indigène, xénophyte ; ant. indigène, autochtone).



F

fasciculés

se dit d’organes semblables, d’égale grandeur et réunis en faisceaux ou en touffes.



faux-épi

inflorescence en panicule très contractée et allongée, ressemblant ainsi à un épi.



faux-fruit

organe composite généralement charnu formé par le développement du réceptacle ou d’un autre organe (ex. pédoncule floral, bractée pour l’ananas), en plus des carpelles qui se développent en « vrais » fruits.



femelle

se dit d’une fleur avec un gynécée mais dépourvue d’androcée fonctionnel.


filet

(un) -  partie inférieure de l’étamine, portant l’anthère.

filet


filiforme

se dit d’un organe très long et fin comme un fil.


flexueuse

se dit d’un organe sinueux.



flexueux

se dit d’un organe sinueux.



florifère

se dit d’un organe qui porte des fleurs (ex. tige florifère).


foliacé

se dit d’un organe qui a l’apparence d’une feuille (ex. bractée foliacée).



foliole

(une) -  division du limbe d’une feuille composée ; la foliole est constituée d’une portion de limbe identique, elle est toujours portée par un pétiole, parfois très court (du latin foliolum, signifiant « petite feuille »), articulée sur un rachis et dépourvue de bourgeon axillaire ; l’ensemble des folioles et du rachis forme une feuille composée.

foliole


follicule

(un) -  fruit sec déhiscent, provenant d’un seul carpelle généralement à plusieurs graines et s’ouvrant par une seule fente longitudinale

follicule


frangé

se dit d’un organe dont la marge est pourvue de découpures profondes, fines, régulières et serrées les unes contre les autres.

frangé

frênaie

(une) - forêt dominée par les frênes.


fronde

(une) - « feuille » des Ptéridophytes portant les sporanges, le plus

souvent à la face inférieure.


fructifère

se dit d’un organe qui porte un ou plusieurs fruits (ex. tige fructifère).



fruit

(un) -  organe contenant les graines, provenant de la transformation d’un ou plusieurs ovaires après la fécondation.


fusiforme

en forme de fuseau, c-à-d renflé au milieu et effilé aux deux extrémités.


G

gaine

(une) - portion inférieure élargie du pétiole d’une feuille, entourant plus ou moins étroitement la tige au niveau du nœud ; chez beaucoup de Monocotylédones, c’est le limbe foliaire qui forme une gaine sur une grande longueur de l’entrenoeud.

gaine


genouillé

se dit d’un organe brusquement plié en forme de genou (ex. arête genouillée).

genouillé



géophyte

(une) - forme biologique des plantes dont les organes pérennepassent la saison défavorable dans le sol ; les géophytes à bulbe sont pourvues d’un bulbe ou d’un ou plusieurs tubercules souterrains; les géophytes rhizomateux possèdent

un rhizome.


glabre

se dit d’un organe complètement dépourvu de poils.



glabrescent

se dit d’un organe qui devient glabre avec l’âge.



glande

(une) -  petit organe uni- ou pluricellulaire sécrétant une substance chimique spécifique (ex. essence, résine, nectar), situé sur divers organes (ex. tige, feuille, pétale).


glanduleuse

se dit d’un organe muni de glandes.



glanduleux

se dit d’un organe muni de glandes.



glauque

se dit d’un organe qui présente une teinte vert bleuâtre.


glauquescent

se dit d’un organe qui présente avec l’âge une teinte vert bleuâtre.



globuleuse

se dit d’un organe à peu près rond ou sphérique.



globuleux

se dit d’un organe à peu près rond ou sphérique.



glomérule

(un) - groupe de fleurs subsessiles étroitement rapprochées.

glomérule


glume

(une) -  chez les Poacées, chacune des deux bractées insérées à la base de l’axe de chaque épillet.

glume


glumelle

(une) -  chez les Poacées, chacune des deux bractées insérées à la base du pédicelle de chaque fleur au sein de l’épillet ; la glumelle inférieure est appelée « lemme » et la supérieure « paléole ».

glumelle


glutineuse

se dit d’un organe gluant, visqueux 


glutineux

se dit d’un organe gluant, visqueux


gorge

(une) - partie supérieure du tube de la corolle, chez une fleur à pétalesoudés entre eux.

gorge


gousse

(une) -  fruit sec déhiscent des Fabacées, provenant d’un seul carpellegénéralement à graines nombreuses, s’ouvrant par deux fentes longitudinales (rem. la « gousse » d’ail est une appellation erronée).

gousse


graine

(une) - chez les Spermatophytes, ovule fécondé et renfermant l’embryon.


grappe

(une) - inflorescence indéterminée formée d’un axe allongé portant, à des niveaux différents, des fleurs plus ou moins longuement pédicellée(syn. racème).

grappe


grêle

se dit d’un organe fin et fragile (ex. tige grêle).



grimpante

qualifie une plante dont la tige s’élève en prenant appui sur son support, grâce à des crampons et à des vrilles


gynécée

(un) - ensemble des organes femelles d’une fleur, c-à-d des carpelles, chacun constitué d’un ovaire, d’un style et d’un stigmate.


gynostème

(un) - chez les Orchidacées, pièce florale en forme de colonne, provenant de la soudure de l’androcée et du style, les thèques de l’unique étamine fertile occupant le sommet de cette colonne.

gynostème


H

halophile

se dit d’une plante croissant de préférence dans un milieu riche en sel.



hampe

(une) -  axe dépourvu de feuilles et portant à son sommet une fleur ou une inflorescence.


hasté

en forme de fer de hallebarde, c-à-d pourvu(e) à la base de deux lobes étalés (ex. feuille hastée).

hasté

hélicoïde

se dit d’une cyme unipare, chaque axe secondaire est formé alternativement à gauche et à droite (hélicoïde).



héliophile

se dit d’une plante croissant de préférence en pleine lumière (ant. sciaphile).



hélophyte

(un) -  forme biologique des plantes croissant enracinées dans la vase, à partie inférieure submergée avec les bourgeons d’hiver, à partie supérieure aérienne


hémicryptophyte

(un) -  forme biologique des plantes dont les bourgeons persistant durant l’hiver sont situés au niveau du sol 


hémiparasite

se dit d’une plante chlorophyllienne se fixant sur une plante hôte pour y puiser un complément de sève minérale nécessaire à son développement


herbacé

se dit d’une plante ayant une consistance souple, par opposition à ligneux.



hérissé

se dit d’un organe couvert de poils raides, généralement droits.



hermaphrodite

se dit d’une fleur munie à la fois d’un androcée et d’un gynécée, par opposition aux fleurs unisexuées.



hétérostachyé

se dit d’une inflorescence chez les Carex où les épis comprennent soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles ; les épis mâlesont généralement au sommet et les épis femelles situés plus bas sur la plante.



hétérostylie

(une) -  présence, au sein d’une même espèce, de fleurs à stylede longueurs différentes


hêtraie

(une) - forêt dominée par les hêtres.



Page: (Précédent)   1  2  3  4  5  (Suivant)
  Tout