Glossaire : vocabulaire botanique


Consultez le glossaire à l'aide de cet index

Spécial | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Tout

Page: (Précédent)   1  2  3  4  5  (Suivant)
  Tout

P

pennée

se dit d’une feuille simple ou composée dont les nervures secondaires ou les folioles sont disposées de chaque côté de la nervure médiane comme les barbes d’une plume.

pennée

pépin

(un) graine d’une baie


pérenne

se dit d’une plante qui peut vivre durant plusieurs années (syn. vivace).


perfoliée

se dit d’une feuille sessile embrassant la tige et paraissant traversée par celle-ci.

perfoliée


périanthe

(un) ensemble des pièces florales (calice et corolle) qui entourent l’androcée et/ou le gynécée.


péricarpe

(un) paroi du fruit.


périgone

(un) - enveloppe florale comprenant des pièces toutes semblables, appelées tépales, sans distinction de pétales et sépale


persistant

se dit d’un organe restant en place au-delà du terme de la période de végétation (calice, stipules...) ; dans le cas de feuilles, désigne un feuillage « toujours vert », c-à-d un feuillage se renouvelant de façon échelonnée tout au long de l’année.



pétale

(un) - pièce du verticille interne du périanthe, élément de base de la corolle, généralement vivement coloré.


pétaloïde

se dit d’organe (généralement tépale) ressemblant à un pétale, vivement coloré.



pétiole

(un) - partie inférieure d’une feuille reliant le limbe à la tige.

pétiole


pétiolule

(un) - petit pétiole portant le limbe d’une foliole chez les Spermatophytes ou d’une pinnule chez les Ptéridophytes.

pétiolule


pétiolulée

se dit d’un organe pourvu d’un pétiolule.


phanérophyte

(un) - forme biologique des plantes dont les bourgeons persistant durant l’hiver sont portés à plus de 50 cm de hauteur.


pilosité

(une) - manière dont un organe est couvert de poils.


pinnule

(une) - chez les Ptéridophytes, subdivision d’une penne ou division secondaire.


pionnier

se dit d’une plante ou d’une végétation qui s’installe sur un substrat nu (rochers, éboulis, terrains défrichés ou incendiés).



pionnière

se dit d’une plante ou d’une végétation qui s’installe sur un substrat nu (rochers, éboulis, terrains défrichés ou incendiés).



pistil

(un) - synonyme de gynécée.


pivotante

se dit d’une racine principale, bien plus développée que les radicelles, s’enfonçant verticalement dans le sol.



plumeuse

se dit d’un organe muni de poils fins disposés comme les barbes d’une plume.

plumeux

plumeux

se dit d’un organe muni de poils fins disposés comme les barbes d’une plume.

plumeux



poilu

se dit d’un organe garni de poils plus ou moins allongés.


pollen

terme collectif désignant l’ensemble des corpuscules microscopiques (« grains » de pollen) formés dans les anthères et assurant la fonction de gamète mâle dans le cycle de reproduction des Spermatophytes.



pollinie

(une) -  chez les Orchidacées, masse de pollen aggloméré qui peut être transportée en bloc par les insectes.


pollinisation

(une) -   transport du pollen depuis les anthères sur le stigmate d’une fleur chez les Angiospermes, d’un cône mâle à un cône femelle chez les Gymnospermes.


proximal

se dit d’un organe proche de la base ou du lieu d’insertion d’un autre organe (ant. distal, syn. basal).



pruineuse

se dit d’un organe couvert d’un revêtement d’apparence farineuse s’enlevant facilement au toucher (ex. ce qui recouvre certains fruitcomme les prunes, les raisins).


pruineux

se dit d’un organe couvert d’un revêtement d’apparence farineuse s’enlevant facilement au toucher (ex. ce qui recouvre certains fruitcomme les prunes, les raisins).



pubescent

se dit d’un organe couvert de poils courts et souples formant un fin duvet.



pyriforme

se dit d’un organe en forme de poire


pyxide

(une) - fruit sec (capsule) déhiscent par une fente transversale circulaire délimitant deux parties, la supérieure (opercule) s’enlevant comme un couvercle.

pyxide


R

rachis

(un) -  chez les Angiospermes, axe principal portant les folioles et paraissant prolonger le pétiole sur une feuille composée-pennée ; chez les Ptéridophytes, axe portant les pennes.

rachis


racine

(une) -  organe souterrain de la plante assurant l’ancrage dans le sol et la nutrition du végétal (absorption d’eau et de sels minéraux grâce à des poils absorbants).


radiaire

caractérise la structure d’un organe comportant au moins deux plans de sym. (ant. bilatérale).


radicant

se dit d’un organe produisant des racines adventives.



rampant

se dit d’une plante ou d’un organe qui croit horizontalement sur le substrat.



rayon(un) -

axe portant une ombellule dans une ombelle composée.

rayon


réceptacle

(un) - (i) extrémité de l’axe de la fleur, parfois très court, sur lequel sont insérées les pièces florales ; cet axe apparait souvent comme un élargissement du sommet du pédicelle floral (Rosacées) ; 

(ii) partie élargie du pédoncule portant les fleurs d’un capitule (Astéracées).

réceptacle


réfléchi

se dit d’un organe recourbé vers le bas d’environ 180°par rapport à la direction initiale.



réfracté

se dit d’un organe, un pédicelle notamment, dirigé vers le bas.



rejet

(un) - pousse végétative apparaissant à la base d’une tige ou sur une souche.


renflé

se dit d’un organe épaissi, élargi.



réniforme

se dit d’un organe en forme de rein

réniforme


réticulée

se dit d’une nervation dont tous les éléments sont d’importance à peu près égale et forment un réseau serré.



rhizome

(un) - tige souterraine portant des feuilles écailleuses, des racines adventives et émettant des pousses aériennes.

rhizome


rhomboïdal

se dit d’un organe en forme de losange

rhomboïdal


rosette

(une) - groupe de feuilles basilaires étalées sur le sol et insérées au niveau du collet.

rosette


rostellum

(un) -  chez les Orchidacées, appendice en forme de bec ou parfois subglobuleux, situé vers le sommet de la colonne centrale de la fleur (gynostème) ; il proviendrait de la transformation d’un stigmate stérile.

rudérale

se dit d’une espèce ou d’une végétation croissant dans un site ruderalisé.



rudéralisé

se dit d’un site fortement désorganisé par une activité humaine (décombres, terrains vagues, bords de chemins, terrils, ballast des voies ferrées...).



S

sac

(un) - excroissance bossue à la base de la corolle

sac


sagitté

en forme de fer de flèche

sagitté



samare

(une) -  akène muni d’une aile membraneuse ; disamare : 2 akènes pourvus tous deux d’une aile et plus ou moins longuement soudés entre eux 

samare


saprophyte

plante dépourvue de chlorophylle, vivant aux dépens de matière organique en décomposition.



saulaie

(une) - peuplement de saules (syn. saussaie).


scabre

se dit d’organe rude au toucher.


scarieuse

se dit d’un organe de structure membraneuse, souvent translucide ou transparent.



scarieux

se dit d’un organe de structure membraneuse, souvent translucide ou transparent.



schizocarpe

(un) - fruit sec déhiscent, provenant de carpelles soudés et se séparant à maturité en plusieurs parties.


sciaphile

se dit d’une espèce tolérant un ombrage important (ant. héliophile).


scorpioïde

se dit d’une cyme unipare, chaque axe secondaire est formé dans le même sens, ce qui donne une forme de crosse ou de queue de scorpion.

scorpioïde

segment

(un) -  division d’un limbe foliaire profondément découpé ; dans un limbe plusieurs fois penné, on donne le nom de segments foliaires aux dernières subdivisions reconnaissables.


semi-infère

se dit d’un ovaire dont seule la moitié inférieure est enfoncée dans le réceptacle et y adhère.

semi- infère

sépale

(un) - pièce du verticille externe du périanthe, élément du calice.

sépale


sépaloïde

se dit d’organe (généralement tépale) verdâtre, semblable à un sépale.



sessile

se dit d’un organe dépourvu de pétiole, de pédicelle ou de pédoncule.

séssile



sétacé

se dit d’un organe ayant la consistance d’une soie de porc.



silicule

(une) -  silique courte, tout au plus 3 fois aussi longue que large.

silicule


silique

(une) - fruit sec, plus de 3 fois aussi long que large, s’ouvrant en principe en deux valves séparées par une cloison membraneuse sur les bords de laquelle sont attachées les graines, caractéristique des Brassicacées.

siliqque


sillonné

se dit d’un organe creusé de sillons, de raies longitudinales.



simple

se dit d’une feuille non subdivisée en folioles, d’une tige non ramifiée, d’une inflorescence non composée (ant. composé).



sinué

se dit d’une feuille dont le limbe présente des échancrures arrondies à peine marquées.

sinué



sinus

(un) - échancrure séparant deux lobes ou deux parties saillantes.


soie

(une) - poil long et raide.


sore

(un) - chez les Ptéridophytes, groupe de sporanges bien délimité par rapport aux autres.

sore2sore


souche

(une) - partie basale souterraine de la tige de plantes vivaces.



sous-arbrisseau

(un) - arbrisseau nain dont la taille est inférieure à 50 cm environ.


spadice

(un) - inflorescence des Aracées constituée d’un axe charnu, épais, portant des verticilles de fleurs sessiles (femelles, mâles et stériles à des niveaux différents) et entourée par une spathe.

spadice


spathe

(une) - grande bractée membraneuse ou foliacée entourant complètement une fleur ou une inflorescence avant son épanouissement 



spatulé

se dit d’un organe élargi au sommet et atténué vers le bas.


spatulée

se dit d’un organe élargi au sommet et atténué vers le bas.


spiciforme

se dit d’une inflorescence dont la forme rappelle celle de l’épi.


spiralée

se dit d’une fleur dont les pièces ne sont pas groupées en verticilles concentriques mais insérées à des niveaux différents du réceptacle en des points reliés entre eux par une spirale.

spiralée



spontané

se dit d’une plante qui croit à l’état sauvage, dans le territoire considéré.



sporange

(un) - chez les Ptéridophytes et les Bryophytes, organe dans lequel se forment les spores.

sporange


spore

(une) - organe de la reproduction asexuée se formant dans un sporange, chez les Ptéridophytes.


squamiforme

se dit de feuilles en forme d’écailles, imbriquées les unes dans les autres.



staminal

se dit d’un organe qui se rapporte aux étamines (ex. tube staminal : organe résultant de la soudure latérale des filets des étamines).



staminode

(un) - petit organe floral écailleux ou pétaloïde interprété comme le résultat de l’avortement d’une étamine et de sa modification.


station

(une) - site où croit une plante.


stérile

se dit d’une plante ou d’une fleur qui ne produit pas de graines, ou encore d’une étamine qui ne produit pas de pollen (ant. fertile).



stigmate

(un) - extrémité libre du gynécée (carpelle) ou du style, portant généralement des papilles, et plus ou moins visqueuse, disposée à recevoir les grains de pollen lors de la pollinisation.

stigmate


stipité

se dit d’un organe surélevé et porté par un petit pied (ex. gynécéede la fleur de certains saules).

stipité



stipule

(une) - appendice foliaire généralement disposé en nombre pair, le plus souvent de nature foliacée ou membraneuse, situé de part et d’autre de la tige au niveau de l’insertion de la base du pétiole (ou du limbe dans le cas de feuilles sessiles).

stipulé



stipulée

se dit d’un organe pourvu de stipules



stolon

(un) - tige aérienne rampante, apparaissant souvent comme un long rejet au départ d’une rosette de feuilles ou du collet et s’enracinant généralement au niveau des nœuds

stolon


stolonifère

se dit d’un organe qui possède des stolons.



stomate

(un) - couple de cellules épidermiques ménageant entre elles une petite ouverture (ostiole) surmontant une cavité interne, l’ensemble contribuant à réguler les échanges gazeux entre l’atmosphère et le milieu interne de la feuille.

stomate


strié

se dit d’un organe marqué de lignes parallèles entre elles ou creusé de petits sillons parallèles entre eux.




Page: (Précédent)   1  2  3  4  5  (Suivant)
  Tout